Le temps où les frais de condo étaient votés au plus bas taux possible est révolu ! la loi 141 et le projet de loi 16 adopté en décembre dernier, viennent chambouler les habitudes d’un bon nombre de copropriétaires et de syndicats de copropriété en entraînant une hausse des cotisations.

Même si les derniers détails restent encore à peaufiner, d’ici trois ans, les syndicats devront avoir ajusté leur cotisation en conséquence de ces deux lois et pour certains, cela représentera une augmentation de 50%. Une hausse nécessaire, mais qui aura très certainement son impact !

Voyant venir ces lois, certains syndicats de copropriété ont pris ce virage naturellement depuis déjà un moment et ne verront aucune différence puisque leurs cotisations sont déjà ajustées en conséquence. Mais comment ont-ils fait pour y arriver? Ils ont planifié et ils se sont organisés !

L’automatisation des paiements devient une nécessité

L’automatisation des paiements est devenu un incontournable pour assurer la bonne gestion des frais de condo. Tout comme l’hypothèque, les frais sont prélevés à même le compte bancaire à date fixe venant ainsi aider les copropriétaires à s’organiser et planifier. Les administrateurs ont ainsi plus de facilité à faire la gestion des frais et les cotisations peuvent être facilement ajustées sans besoin de demander une nouvelle série de chèques.

Mais comment l’automatisation va-t-elle aider pour les nouvelles dispositions légales qui incombent aux syndicats et leurs copropriétaires ?

Afin de bien s’organiser, les syndicats peuvent choisir de faire un prélèvement unique qui englobe les frais de condos, ceux pour le fond d’auto-assurance et la hausse progressive en lien avec les nouvelles dispositions légales. Ils peuvent également choisir de séparer les prélèvements sur plusieurs dates au cours du mois afin d’étaler le fardeau financier des copropriétaires. En plus de créer une saine habitude de paiement, les prélèvements bancaires offrent cette flexibilité de paiement que les chèques n’offrent pas, du moins pas sans effort et sans le risque de s’y perdre!

Les nouvelles lois visent à améliorer la santé financière des syndicats de copropriétés et à éviter la surprise de grosses cotisations spéciales comme on a déjà vu. Par contre, malgré le bien-fondé de ces nouvelles dispositions, pour beaucoup de copropriétaires, ce sera un énorme changement. Autant en profiter pour instaurer un système de paiement automatisé qui aidera autant les copropriétaires que les conseils d’administration dans leur transition.

Un syndicat informé est un syndicat organisé! Une visite sur le site de paiements.ca qui régit le paiement au Canada viendra vous apporter une mine d’information sur ce mode de paiement simple et sécuritaire. Il est temps de passer à l’ère des paiements numériques. Un mode de paiement bien plus facile et moins cher que vous ne le pensez.

Pensez-y et organisez-vous !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin